Les asanas, du corps physique vers l’harmonie de l’être

Āsana est un terme sanskrit désignant une posture ou un exercice corporel et correspondant dans les Yoga Sūtra de Patañjali au troisième membre du Yoga.

Āsana traduit littéralement « le fait de s’asseoir » ou la « manière d’être assis ». Dans le Yoga traditionnel, ce terme a le sens de                  « posture rituelle » maintenue de façon stable et confortable, mais de nos jours, il fait référence à la position maintenue pendant un cours de yoga.

Les asanas sont classés par famille de postures : on peut citer des postures de flexions avant, des extensions, des inversions, des postures de relaxation, des postures d’équilibre… Chaque famille stimule le corps dans une direction bien particulière pour équilibrer des zones spécifiques. Bien plus qu’un mouvement mécanique, la posture a des effets incroyables sur les différents systèmes qui nous constituent. Par ce travail corporel, le yogi part à la conquête de son corps et s’engage dans une démarche intelligente et consciente de la compréhension de son corps et de son mental.

Bienfaits du yoga postural :

 La pratique régulière permet de : 

– Développer la souplesse 

– Améliorer la mobilité des articulations et de la colonne vertébrale 

– Renforcer le corps et améliorer la condition physique

– Booster le système immunitaire

– Stimuler le système lymphatique

– Améliorer la circulation sanguine

– Calmer le système nerveux

– Trouver le lâcher-prise et la sérénité

– Développer la conscience du corps

– Développer la connexion entre le corps et l’esprit

 

Comment pratiquer les postures :

Vous aurez l’occasion de travailler les postures de yoga dans les yoga dits dynamiques : Hatha Yoga, ashtanga yoga, yoga vinyasa…

Une posture doit être stable et confortable. Dans chaque forme, on doit trouver un équilibre entre engagement et relâchement. La pratique physique ne se fait pas en force mais plutôt de façon harmonieuse.

La respiration doit accompagner le mouvement et la posture. Quelque soit le type de yoga, la respiration doit être calme, lente et profonde.

Préparer le corps avant de réaliser des postures complexes. Certaines postures sont très engageantes et nécessitent un chemin logique pour le corps s’y installe de façon harmonieuse. Si vous souhaitez travailler sur des postures avancées, l’accompagnement du professeur de yoga est nécessaire.

Ne forcez pas. En yoga, on laisse le corps se poser dans la version la plus juste pour lui. Lorsque le corps n’est pas prêt, il vaut mieux prendre une option proposée par le professeur pour éviter de créer de nouvelles tensions et de se blesser.

– La patience est la clé. Comme toute discipline corporelle, il faut du temps et de la patience. ne cherchez pas à briser les étapes et profitez pleinement de chaque pratique en laissant votre égo de côté.

 

La différence par rapport à un sport :

Contrairement au sport traditionnel qui ne travaille que sur le développement corporel, la pratique du yoga permet de purifier le corps et de maîtriser le mental. Après quelques mois ou années de pratique, un véritable changement s’opère ; un sentiment d’harmonie avec son corps, une prise de conscience de son environnement et des limitations conditionnées par la société, une meilleure compréhension des émotions, l’observation des pensées toxiques.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.